Rechercher les tags suivants :

Résultats

Utilisation de la recherche Google Par adrien_s, le 06 Septembre 2013 10:58:58

Tags : internetinformatiquerecherchetrucsAstuces


Bonjour à tous :)

Aujourd'hui, on va parler de quelque chose que tout le monde connaît mais qui n'est pas forcément bien utilisé : la recherche Google (ici si vous savez pas :p ).

Comment chercher plus efficacement

Lorsque vous avez quelque chose à chercher, une question en suspens, le premier réflexe de l'internaute standard est de rechercher sur Google. Même si leur politique en terme de confidentialité et le récent scandale à propos de PRISM et compagnie me conduisent à plutôt essayer de m'en éloigner, il faut admettre que leur moteur de recherche est bien utile (vous pouvez néammoins essayer DuckDuck Go ou Start Page si le cœur vous en dit).

Mais le souci, c'est que les gens ne savent pas chercher. Prenons un exemple : Alice cherche une recette de cuisine, le cake aux olives par exemple. La plupart des gens, dans sa situation, vont taper comme recherche "comment est-ce qu'on fait un cake aux olives s'il vous plaît ?". Bon je grossis un peu le trait, mais c'est l'idée.

Taper la question ne sert à rien. Ben non, Google n'est pas une personne qui lit et répond aux questions. C'est une machine (plein en fait) qui recherche les mots que vous tapez sur les pages web.
Ici, il cherchera donc les pages contenant les mots "cake" et "olive" (jusque là tout va bien), mais également "comment", "qu'on", "?", etc.
Il ne sert à rien de faire des phrases. Au contraire, plus votre recherche sera précise et ciblée, plus vite vous trouverez ce que vous cherchez. L'exemple précédent peut être raccourci en "recette cake olives". Oui c'est aussi simple que ça. Et voici la différence : avant, après.

Dans le premier cas, on tombe principalement sur des forums de discussion.

Dans le second, les résultats sont bien plus ciblés.

Recherches inutiles

On va maintenant aborder une situation que j'ai souvent vu :

Marc est sur son ordinateur. Il souhaite aller sur facebook.
Il tape donc "facebook.com" dans Google et clique sur le lien.

Stooooop !!

Tu viens de faire deux âneries Marc (désolé s'il y a un Marc qui me lit :P ) :

  1. Tu donnes à Google tous les détails des sites sur lesquels tu vas (si tu utilises Google Chrome aussi cela dit).
  2. Tu tape une adresse dans Google !!

Pourquoi taper une adresse dans Google au lieu de la taper dans la barre d'adresse ? C'est fait pour ça non la barre d'adresse ?

Si vous tapez facebook.com dans la barre d'adresse, vous avez la même chose à retenir et c'est plus rapide.
Et surtout vous évitez de passer par Google Les Grandes Oreilles.

Et puis tiens tant qu'on y est évitez aussi Facebook ça ne peut pas vous faire de mal.

Et si vous souhaitez conserver une adresse particulière, il existe les marque-pages (sur tous les navigateurs existants). Normalement vous trouverez une petite étoile soit sur la barre d'adresse (cas de Firefox), soit un peu à côté.

Vous pouvez en garder autant que vous voulez et c'est bien utile.

Les opérateurs

Il existe des mots clés et des syntaxes particulières permettant d'affiner la recherche.

inurl:text par exemple, vous permettra de chercher les pages contenant text dans leur adresse.

Très utile pour chercher sur un site donné.

intext: vous permet de rechercher un texte donné dans une page.
+ devant un mot force son apparition, - permet de l'exclure.
" permet de chercher une expression donnée littéralement.
link: permet de chercher les pages pointant sur une adresse donnée.

Vous pouvez lire ce document qui vous liste tous les opérateurs Google (en anglais).

Merci de m'avoir lu :)


Creepypastas Par adrien_s, le 02 Août 2016 13:48:43

Tags : internetlecturecreepypastatrucsAstuces


Salut tout le monde :)

J'adore les creepypastas. J'en lis souvent, dès que j'en ai sous la main en fait. En général je les récupère pour la plupart, ils en ont des tonnes et il en sort très régulièrement, sur plein de thèmes différents.

Voila quelques-unes de mes préférées :

Bonne lecture à tous ;)


Merci CloudFlare ! Par Électron, le 25 Février 2017 11:26:09

Tags : groumpfinformatiqueinternetnewssécuritétrucsAstucesutile


Salut à tous !

Comme vous le savez peut-être, des gens chez Google ont découvert une très ennuyeuse faille de sécurité chez CloudFlare, qui est utilisé par pas mal de sites web entres autres pour sa protection DDoS.
Le problème en question est que tout ce qui est passé par CloudFlare entre le 22 septembre dernier et vendredi dernier — oui, mots de passe envoyés pour la connexion à un site web compris — a pu fuiter sur le web.
En fait d'après ceux qui ont trouvé ce problème sont tombés sur plein de choses différentes au passage : des messages complets, des mots de passe, des bout de vidéos… bref c'est vraiment la fuite. (Non, mettre les couches de grand-père à CloudFlare ne marchera pas ! :P )

D'ailleurs les moteurs de recherche tels que Google, Bing, Yahoo et j'en passe ne se sont pas privés de ramasser tout ceci dans leurs caches — qui a dû être nettoyé, mais il reste probablement des choses non encore découvertes.

Une première liste de sites web potentiellement touchés a été constituée, pour pouvoir constater l'étendue des dégâts.

Bon, apparemment le souci est désormais corrigé donc par sécurité, il vaut mieux changer tous vos mots de passes sur les sites incriminés, que vous pouvez tester ici si vous n'êtes pas sûrs qu'ils passent par CloudFlare.
N'oubliez pas de les changer ailleurs aussi, si vous réutilisez vos mots de passe.

Si vous êtes comme moi sous Linux et utilisez firefox, celui-ci permet d'enregistrer - sous une forme chiffrée — vos logins/mdp, avec l'URL d'accès dans le fichier logins.json se trouvant dans le dossier de votre profil (sous Linux, généralement cela se trouve dans .mozilla/firefox/[nom bizarre].default/ depuis votre répertoire HOME).

Pour savoir si un site est derrière Cloudflare, il suffit de faire un curl -sI URL (-I demandant à n'avoir que les en-têtes de connexion, pas les données de la page elle-même), si « server: cloudflare-nginx » apparaît, alors le site passe par CloudFlare.

Nous pouvons utiliser ce fichier pour créer une liste d'URLs à tester, en faisant une petite boucle en shell qui utilise curl pour détecter l'en-tête dont je viens de vous parler.

La commande est certes un peu indigeste, mais fonctionne très bien :)

egrep -o '"hostname":"[^"]*"' logins.json |\
cut -d':' -f2- |\
tr -d '"' |\
sort -u |\
while read url; do
  if [ $(curl -sI $url -m 10|egrep -i 'cloudflare'|wc -l) -gt 0 ]; then
    echo -ne "\x1B[0K" >&2;
    echo "CL: $url";
  else 
    echo -ne "Testing $url\x1B[0K\x1B[1G" >&2;
  fi;
done |\
tee ~/cl_list.txt

Elle va récupérer la liste de tout ce qui ressemble à une URL dans le fichier, la met en forme en retirant ce qui est autour, et les teste une par une. Si l'en-tête est trouvé, une ligne « CF: [url] » est écrite sur le terminal et dans le fichier cl_list.txt dans votre répertoire HOME.

Bon courage !